La restauration du moteur

Après l'avoir remis en route, je trouvais que le moteur fumait beaucoup bleu, signe d'une consommation d'huile importante.
J'ai alors décidé de refaire la segmentation et, puisque le moteur sera ouvert, de nettoyer l'intérieur.

Je ne vais pas lister toutes les opérations les unes à la suite des autres ( je n'ai pas pris de photo à chaque fois ), mais les différentes prises de vues peuvent aider certains à se lancer dans l'aventure en leur montrant qu'il n'y a rien d'insurmontable.

Le démontage est classique et sans difficultées.
Un seul conseil : mettre en boite et/ou revisser toute pièce pour ne pas la perdre.
Le radiateur d'huile a été brossé ( tout doucement pour ne pas tordre les éléments ).
Après l'avoir rincé plusieurs fois au gasoil, je l'ai laissé tremper puis je l'ai soufflé au compresseur.
 
après démontage complet, tout a été nettoyé au gasoil et frotté La crépine d'huile a subit le même sort.
Attention à ne pas la remonter à l'envers ( sinon, serrage du moteur assuré :((  )
toutes les portées le nécessitant ont été nettoyées et légèrement poncées au 600 afin de faire disparaître toutes les résidus ou morceaux d'ancienne pâte à joint qui pouvaient y rester. Les cylindres ont également été passés au 600 à l'eau. Je les ai poncés en effectuant un mouvement de spirale ( pour ne pas créer de griffes longitudinales)
Attention : il faut y aller doucement.
enfin une vue du vilebrequin et de l'arbre à cames  

A part le déglaçage des cylindres et le nettoyage des plans de joints, j'ai aussi effectué un rodage des soupapes. Il y avait une quantité incroyable de calamine dans les conduits (  d'échappement surtout ).

En y allant étape par étape et en suivant les indications de la revue technique et/ou d'un dictionnaire de réparation, on s'en sort sans trop de problème.

Faire quand même très attention à n'oublier aucune rondelle ou pièce à l'intérieur de la culasse ou dans un cylindre et surtout à bien caler les repères entre les engrenages du vilebrequin et de l'arbre à cames.

Les joints, segments et pièces nécessaires ont été remplacées par des neuves. ( cf liste des revendeurs de pièces ).

Maintenant mon moteur tourne comme une horloge. Il fume encore, moins, mes encore un peu. Je penses que cela provient des tiges de soupapes. En effet, comme il n'y a pas de joints de queue de soupapes sur ce moteur, de l'huile passe...